la tête dans les étoiles

échanges culturels
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 poèmes de mag

Aller en bas 
AuteurMessage
Mag
La Tête dans les Etoiles
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : Narbonne/Toulouse
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: poèmes de mag   Mar 22 Fév - 0:10

Etre femme


Etrange corridor qui mène au fond de l’esprit
C’est une torture qui me rend bien amère
La seule envie, l’immense rêve d’être une mère
Ce que l’on ne m’a jamais appris.

Garder en mon sein un petit être fragile
Qu’il repose sur un nuage d’amour naissant
De caresses sensuelles et de mains agiles
D’enivrement et de volupté pressante.

Je demeure fixée sur mon illusion
Plus je rêve et davantage l’utopie s’installe
La chimère à mon crâne crée l’érosion
Et je rue tel un cheval dans sa stalle.

Tout en moi crie ce besoin d’être femme
Etre ce que ma mère pour moi a été
J’aimerais dormir et demain voir la flamme
En mon corps et heureuse allaiter.





Dernière édition par le Ven 18 Nov - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag
La Tête dans les Etoiles
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : Narbonne/Toulouse
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: texte de 1995   Mar 22 Fév - 0:40

Oui je suis juif

Je ne suis plus rien. Je ne suis plus que loque, masse de chair sanguinolante à la vue de tous. Oui, j'étais juif! Et je me sens l'âme de l'être encore. Je suis bafoué jusque dans le ciel; mon corps est là, n'est pas enseveli, ne le sera jamais car le sang qui coule encore est celui d'un juif.

J'étais enfant, et mon coeur d'enfant croyait vainement qu'il vivrait comme un autre. Là demeure toute la naïveté... et, la dure raison de la vie. Mon coeur ne se doutait sûrement pas qu'il était juif jusqu'au jour où je n'ai plus revu mes frères et soeurs, ni ma mère qui sanglotait sur la terre brune de sang. Même dans ses moments, grâce à mon éducation, j'avais encore mon âme, je gardais ma fierté... ma fierté de juif.

Quand on est si jeune, on croit toujours que la mort est loin. j'avais beau écouter tout ce qui se passait autour de moi, j'étais muré dans un monde pur où, comme j'en étais certain, les coeurs vivaient semblables.

Je ne me souviens pas avoir été pauvre, ni malheureux. L'unique chose que l'on me repprochait, c'était d'avoir tué le roi des juifs... Je n'ai pas toujours compris ces accusations, je les souffrais à l'intérieur de moi sans jamais le dévoiler.

J'aurais préféré ne pas demeurer ici. Après la mort, quand on perd sa dignité, on en vient presque à espérer se délivrer de cette terreur pour ne plus rien ressentir. Pourtant, je suis le même enfant, toujours avec l'impression de revêtir quelqu'un.

Lui aussi, cet autre enfant qui est mort, je l'ai vu ; il était avec moi ; on s'est communiqué nos peurs ; peurs de juifs, naturellement. Il avait mon âge, même un peu moins ; il ne pleurait pas ; tandis que les larmes me perlaient si chaudes sur la joue, je le voyais mourir.

Ma vie s'est échappée à travers ce corps que je ne reconnais plus. Mais je sais que c'est le mien qui dort sur la charette qui ne m'a permis aucun adieu à ceux que j'aimais.


Histoire d'un mort.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag
La Tête dans les Etoiles
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : Narbonne/Toulouse
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: poème de 1995   Mar 22 Fév - 0:46

Tu regardes la lune
Tu ne t'y habitueras jamais
Tu marches sur la terre brune
Tu es déjà mort, est-ce que tu le sais?

Ton coeur ne porte plus
Cet amitié que tu lui vouais
De la nuit au matin,
Tu ne l'as plus revue
Et pourtant tu l'aimais.
Tu es déjà mort, le sais-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag
La Tête dans les Etoiles
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : Narbonne/Toulouse
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: poèmes de mag   Mer 23 Fév - 12:21

la neige descend tout doucement
elle tombe lentement sur la ville
et se dépose gentiment sur mon coeur.

elle voile mon regard
cache mon desarroi
ma peine
ma larme.

ne dévoile que mon sourire triste
sur une sombre avenue
une ville grise devenue
froide dans ses rues.

mon coeur se glace tendrement
le givre s'installe paisiblement
dans les artères
le charme opère...

tout se perd. dans les avenues du temps perdu

dans mon coeur inerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag
La Tête dans les Etoiles
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : Narbonne/Toulouse
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: poèmes de mag   Mer 23 Fév - 12:23

une étoile m'a avertie
que l'univers allait se briser
mon regard l'a suivie
je voulais l'aprivoiser
mais dans l'ombre aucune vie
je me sentais désarmée!
cette étoile m'avait prédit
une apocalypse inachevée.

pourquoi ne suis je pas partie?
je suis seule à présent
mais où sont mes amis?
seule mais pour combien de temps?

dans cet amas de poussière
sur les monts enneigés
plus rien dans ce grand univers
ne semblait rire ou pleurer
rien que moi, unique sur cette terre
à trembler ou désespérer
à inventer quelques prières
pour que l'on vienne me sauver...

Mais où est le paradis?
je suis si seule à présent
j'voudrais partir d'ici
vivre ailleurs un court instant
permettez moi ceci!
d'aimer sourire comme avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag
La Tête dans les Etoiles
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : Narbonne/Toulouse
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: angoisée   Ven 14 Oct - 17:28

même si tu es près de moi
je suis seule
en plein désarroi.

Je ne pleure même pas
je ne sens plus rien en moi.

l'avenir est brumeux
mes songes audacieux
ma colère est là
les larmes n'existent pas.

je tremble comme une feuille
je tremble comme un enfant

j'ai une boule au fond de moi.
Tu ne peux rien faire pour moi.



maux juxtaposés. (pas terrible)

_________________
La Tête Dans Les Etoiles
Echange Culturel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: poèmes de mag   

Revenir en haut Aller en bas
 
poèmes de mag
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Vos poètes et poèmes préférés
» Poèmes tous doux...
» Les poèmes gagnants/ TARI, DDP HUOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la tête dans les étoiles :: Vos créations :: Poèmes-
Sauter vers: